Publications


La parade du Père Fouettard et de la Chauchevieille existe en tant que fête et manifestation de rue à Genève depuis 1978. Créée à l’origine par des artistes et des animateurs de quartier, elle s’est voulue dès le départ comme un défi lancé aux fêtes traditionnelles qui ont lieu à Genève à la même période (L’Escalade, Saint-Nicolas, Noël). Les personnages du père Fouettard et de la Chauchevieille se présentent comme...

Read More
Figures de guérisseurs contemporains

Figures de guérisseurs contemporains


Posted By on Mar 3, 2013

UN POULET À LA TERRE. CHEMIN DE CONNAISSANCE D’UN GUÉRISSEUR AFRICAIN « Le vieux guérisseur était assis aux abords de la Grande Mosquée de Ouagadougou, sous un abri de planches et de cartons qui faisait office d’échoppe. Devant lui, sur une petite table basse, différents objets étaient éparpillés : bagues et bracelets en métal, coquillages, cadavres d’animaux, becs et pattes d’oiseaux, crânes de petits mammifères,...

Read More

RAPTS DE BÉTAILS ET PRATIQUES SUBVERSIVES AU KARAMOJA (OUGANDA). La problématique de l’Etat postcolonial en Afrique subsaharienne, avec ses paradoxes et ses ambiguïtés, dérive elle-même de la situation politique coloniale que l’on peut considérer comme une mise à l’épreuve des sociétés africaines durant plusieurs décennies, contraignant celles-ci à réagir à un ordre imposé de l’extérieur par des processus combinés d’adaptation et de...

Read More

Le 30 octobre 2014, après 27 ans passé au pouvoir, Blaise Compaoré doit abandonner la présidence du Burkina Faso et fuir en catimini son pays en proie à un vaste soulèvement populaire. Une révolution citoyenne, principalement urbaine, née dans la rue, aura mis fin, presque sans effusion de sang, à l’un des régimes politiques les plus stables d’Afrique, quand bien même le gouvernement de Blaise Compaoré a été accusé,...

Read More

L’exposition Je ne sais quoi a eu lieu en 2007, à l’Espace d’art contemporain les Halles, à Porrentruy, dans le Jura suisse. Le titre vient d’un critique allemand qui définit l’art comme « un foisonnement de variantes possibles (…) non pas dirigé vers des démonstrations infaillibles, mais vers un étonnement qui laisserait sans voix, afin qu’il ne reste plus qu’un je ne sais quoi comme...

Read More
Nommer l’autre

Nommer l’autre


Posted By on Nov 15, 2005

Par la force des choses, nommer l’autre renvoie à des considérations idéologiques et subjectives, à des stéréotypes et des préjugés, autant qu’à des caractéristiques sociales, géographiques ou historiques. En ce sens, l’ethnonyme apparaît comme une sorte de signalement qui désigne un ensemble de personnes, tout en dissimulant la complexité et l’ambivalence des relations que celles-ci entretiennent entre elles ou avec l’extérieur. Le...

Read More