Traditions urbaines : La parade du Père Fouettard et de la Chauchevieille

Posted By sf on Jan 3, 2015 |


La parade du Père Fouettard et de la Chauchevieille existe en tant que fête et manifestation de rue à Genève depuis 1978. Créée à l’origine par des artistes et des animateurs de quartier, elle s’est voulue dès le départ comme un défi lancé aux fêtes traditionnelles qui ont lieu à Genève à la même période (L’Escalade, Saint-Nicolas, Noël). Les personnages du père Fouettard et de la Chauchevieille se présentent comme des figures décalées et rebelles et n’appartiennent ni au folklore traditionnel genevois, ni au rituel consumériste de Noël. Volontairement anachroniques, apparaissant sous des traits grotesques et repoussants, le Père Fouettard et son alter ego féminin se posent en rebuts de la société moderne contemporaine. La parade, comme réactualisation de rites et de figures ancestrales venus d’ailleurs, aurait donc pour vertu de célébrer ceux qui ne devraient pas l’être. Nous sommes ici face à l’invention d’une fête urbaine, authentique et anticonformiste, qui nous fait réfléchir sur les notions d’héritage culturel et de patrimoine vivant.

Lire l’article complet paru en 2015, in « Les traditions vivantes dans la société urbaine », Office fédéral de la culture, Académie suisse des sciences humaines et sociales [eds], Baden, Hier und Jetz Verlag.

LA PARADE DU PERE FOUETTARD ET DE LA CHAUCHEVIEILLE. UNE TRADITION ANTICONFORMISTE